Ouverture des frontières au Mali

Le mouvement des Africains en Italie suit avec une attention particulière l'évolution de la situation socio-politique au Mali. Cette question est à bien des égards complexe et difficile à la lire pour une vraie compréhension. Sans entrer dans des sujets géopolitiques et économiques qui nécessiteraient d’une analyse très précise, qui ne se limite pas au seul Mali, nous voulons rappeler à la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, CEDEAO, de revoir certaines de ses décisions prises le 10 Janvier envers l'État membre du Mali: nous demandons que toutes les frontières avec le Mali soient ré ouvertes pour des raisons purement humanitaires. Cette mesure nous a semblé non seulement hâtive et punitive pour les populations déjà meurtries par les attaques djihadistes mais aussi peu dissuasives à inviter le gouvernement du Mali à corriger certains choix, notamment en matière de politique étrangère. La fermeture des frontières, en revanche, pourrait causer de graves problèmes aux populations du Mali et dans les États voisins. Cela dit, le Mouvement des Africains en Italie demande à la CEDEAO de révoquer immédiatement la disposition qui prévoit la fermeture de toutes les frontières avec le Mali..

Rome, le 27 Janvier 2022.